Le myriophylle à épi

Les Laurentides sont parmi les régions du Québec les plus durement touchées par la propagation du myriophylle à épi.

L’ABVLACS investit du temps et de l’argent afin de prévenir l’enracinement de cette plante aquatique exotique envahissante à Sainte-Anne-des-Lacs, d’où vient l’importance de l’implication de l’ensemble de la population, riverains et non-riverains.

Pour de plus amples informations, merci de bien vouloir consulter le lien suivant du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Gouvernement du Québec ainsi que la vidéo ci-dessous :